La Clinique ambulatoire fait l’acquisition d’un échographe doppler couleur

La Clinique ambulatoire du Centre hospitalier universitaire vétérinaire a fait l’acquisition d’un échographe doppler couleur Exago portatif permettant le travail en ferme.

Dans leur travail clinique en médecine de population, les médecins vétérinaires sont chaque jour amenés à améliorer la performance en reproduction des troupeaux laitiers. Plusieurs principes guident la façon de faire ce travail, mais un des plus importants est d’identifier les vaches non gestantes rapidement après la saillie. Actuellement, la littérature scientifique supporte qu’un diagnostic précis de non-gestation puisse être fait dès 29 jours après la saillie à l’aide d’un échographe traditionnel. Dans le but de faire avancer la science, des chercheurs ont commencé à évaluer l’utilisation de l’échographe doppler couleur pour examiner les ovaires des vaches saillies 20 jours auparavant et permettre un diagnostic précis de non gestation. Les résultats d’une étude publiée récemment (Siqueira et al, J Dairy Sci 96 :6461-6472, 2013) suggèrent d’ailleurs que cet outil est très prometteur. L’acquisition de cet appareil permettra à l’équipe de la Clinique ambulatoire de valider une telle utilisation dans son contexte de travail et d’enseignement. Cet appareil servira de plus dans le travail quotidien en médecine préventive et curative des médecins vétérinaires de la clinique ambulatoire bovine.

L’équipe de la Clinique ambulatoire se fait un devoir d’offrir un service aux clients respectant les plus hautes normes de pratique et de développer des outils novateurs. Dans le cas où l’utilisation de cette technologie est validée et prête à être utilisée sur les fermes de la clinique ambulatoire, elle pourrait aussi être diffusée et implantée en pratique vétérinaire au Québec et ailleurs.

L’achat de cet appareil a été rendu possible grâce à un appel de projets lancé par le Fonds du CHUV. La Faculté de médecine vétérinaire a créé ce fonds afin de favoriser l’acquisition d’équipements de pointe et soutenir l’implantation de nouvelles technologies. L’appui de donateurs permet au CHUV de demeurer une référence internationale en médecine vétérinaire, mais aussi d’améliorer la qualité des soins prodigués aux animaux et de soutenir la formation de la relève vétérinaire.