Une première pour le CHUV : correction endovasculaire d’un shunt porto-systémique intra-hépatique

Le 13 mai dernier, la Dre Marilyn Dunn, Dipl. ACVIM, radiologie interventionnelle et professeure en médecine interne à l’Hôpital des animaux de compagnie ainsi que son équipe ont réalisé la correction endovasculaire d’un shunt porto-systémique intra-hépatique  chez un chien Husky de 11 mois. Il s’agissait de la première fois que cette procédure était réalisée par une équipe canadienne.

La procédure, qui consiste à fermer un vaisseau sanguin anormal situé dans le foie et qui fait office de voie de contournement du flux sanguin, évitant ainsi le filtre naturel qu’est cet organe, a été effectuée par la voie vasculaire. Cela signifie pour l’animal et son propriétaire une chirurgie minimalement invasive puisqu’on s’introduit dans le système sanguin de l’animal par la veine jugulaire, par une perforation d’environ un millimètre seulement. Une fois la procédure terminée l’animal est sur pied dans les heures qui suivent et profite rapidement des bienfaits de cette intervention.

shunt2

La mise en place de cette nouvelle procédure minimalement invasive au CHUV ouvre de toutes nouvelles possibilités pour les propriétaires de chiens souffrant de cette anomalie qui peut causer une multitude de signes cliniques allant du retard de croissance aux signes digestifs ou neurologiques. Auparavant, celle-ci ne pouvait être traitée, les risques pour la vie de l’animal étant trop élevés puisque le médecin vétérinaire chirurgien aurait dû procéder en opérant directement par le foie.

shunt

Une nouvelle correction endovasculaire d’un shunt porto-systémique intra-hépatique chez un chien est déjà prévue prochainement au CHUV.