Le cochon vietnamien

 

Classification 

Le cochon vietnamien est le résultat de plusieurs croisements entre quatre grandes races de cochons provenant de l’Asie du Sud-Est.

 

Caractéristiques

Le cochon vietnamien est intelligent, curieux et explorateur. Les cochons ont des personnalités variées tout comme les chiens et les chats. Ils sont réputés pour être des animaux hypoallergènes. Contrairement à ce que l’on croit, les cochons n’ont pas d’odeur corporelle, à l’exception du mâle non castré. Par contre, l’urine et les selles sont odoriférantes.

 

Longévité 

Le cochon vietnamien peut vivre environ 15 ans.

 

Poids et taille

Le cochon vietnamien pèse de 35 à 60 kg et mesure de 35 à 55 cm au garrot à l’âge adulte. Sa croissance se termine vers l’âge d’un an et demi. Même les cochons vendus sous les noms de « extra nain, miniature, micro, toy, nain, véritable nain » peuvent potentiellement atteindre cette taille.

 

Environnement

Le cochon vietnamien peut vivre à l’intérieur comme à l’extérieur. Lorsqu’il est dehors, il est important qu’il ait accès à un endroit frais et ombragé ainsi qu’à un point d’eau ou de boue pour qu’il puisse se rafraîchir. Le cochon ne peut transpirer que par son groin, c’est donc l’eau qui sert majoritairement à régulariser sa température corporelle. La boue lui sert aussi d’écran solaire et d’antiparasitaire.

S’il est gardé à l’intérieur, la température devrait se située entre 18-22°C. Il doit avoir une grande litière, car il retournera toujours au même endroit pour faire ses besoins, à moins qu’elle ne soit trop souillée. La litière devrait être loin de l’endroit où votre animal dort ou se nourrit. Son bol d’eau doit être suffisamment lourd pour que votre cochon ne puisse pas le renverser en votre absence et ainsi être privé d’eau pendant plusieurs heures.

Le cochon vietnamien a besoin de faire de l’exercice quotidiennement. Entraînez votre cochon vietnamien dès son jeune âge à marcher en laisse. Votre cochon vietnamien et vous bénéficierez des bienfaits d’une promenade à deux, une ou deux fois par jour !

 

Diète

Une bonne diète devrait être pauvre en protéines (12-14% max), pauvre en lipides (2-5% max) et riche en fibres (15% min). Une nourriture recommandée est « Mini-pig » de Purina ou encore la formule « Mini-pig » de Mazuri. Un cochon vietnamien doit aussi recevoir des légumes (2/3) et fruits (1/3) frais en guise de récompenses ou friandises. Il est aussi important de lui laisser brouter de l’herbe fraîche quotidiennement lorsque possible.

Lorsqu’il est jeune, le cochon vietnamien doit manger l’équivalent de 1,5- 3,0 % de son poids corporel par jour (légumes et herbes comprises). Il est préférable de lui donner sa moulée en 2 à 3 repas et de lui offrir les légumes entre les repas. À l’âge adulte, on peut lui donner l’équivalent de 1 à 2% de son poids corporel et seulement deux repas de moulée par jour.

Il est très important que votre cochon ait accès à de l’eau fraîche en permanence. Il doit boire entre 7 et 10% de son poids corporel par jour. Normalement, le cochon vietnamien boit 75% de sa quantité quotidienne à l’heure des repas. Pour vous assurer que votre cochon boive suffisamment, vous pouvez détremper sa moulée ou encore ajouter un petit peu de jus de canneberge ou de jus d’orange (en petite quantité à cause du sucre) dans son eau, si la première option n’a pas fonctionné.

 

Vaccination

Le cochon vietnamien doit se faire vacciner contre le tétanos et la maladie du rouget à tous les ans, car ce sont deux maladies mortelles chez cette espèce. La vaccination pour la leptospirose est également indiquée pour les cochons qui vont à l’extérieur.

 

Stérilisation

Dans le cas du mâle comme de la femelle, il est important de les faire stériliser avant l’âge de 6 mois pour des raisons de comportement et de santé.

La femelle atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 3 mois et demi et ses chaleurs durent 3 jours par mois. Si elle n’est pas opérée, il y a de fortes chances qu’elle développe des problèmes de santé reliés à ses organes reproducteurs (tumeur, infection) à un moment où à un autre au cours de sa vie. De plus, lorsqu’elle est en chaleur, elle peut être agressive, pleurnicheuse ou démontrer des signes d’hyper affectuosité. De plus, elle risque d’uriner et de déféquer hors de sa litière.

Le mâle atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 2 mois. Il est pratiquement impossible d’éduquer un mâle non castré. De plus, il aura un comportement sexuel excessif, peut devenir agressif et son urine dégagera une odeur peu agréable.

Si vous ne voulez pas faire stériliser votre animal, pour quelque raison que ce soit, pensez-y sérieusement avant de vous procurer un cochon vietnamien!

 

Autres soins à apporter à votre cochon vietnamien

Il est important de faire tailler les onglons et les dents. La fréquence varie beaucoup selon les individus, mais en moyenne, ceci devrait être fait une fois par année. Les défenses des mâles commencent à pousser à l’âge d’environ un an si bien que la première taille a généralement lieu vers l’âge de deux ans.

 

© 2013  Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.