30 mars 2021

Nous souhaitons vous informer que récemment, l’Hôpital équin a mis en évidence deux chevaux porteurs du virus de la rhinite équine ou ERV (Equine Rhinitis Virus) type B.

L’ERV type A et B sont des virus respiratoires largement présents dans la population équine qui sont peu souvent investigués et dont les implications cliniques semblent bénignes.

Un des chevaux a présenté une fièvre auto-limitante (c’est-à-dire qui s’est résolue d’elle-même) et le second n’a présenté aucun symptôme.

Ce virus n’est aucunement lié aux Herpesvirus, il fait partie d’une famille différente (Picornavirus, virus à ARN).

D’après des études de séroprévalence, la population équine est largement en contact avec ces virus (50 à 100 % des chevaux ont des anticorps). Les signes cliniques rapportés apparaissent principalement chez les jeunes chevaux avec de la fièvre, toux ou jetage, accompagnés parfois pour les individus naïfs d’atteinte pulmonaire, type asthme léger. Des infections subcliniques (infections qui ne donnent pas de symptômes visibles) sont possibles et probablement fréquentes.

Le programme de biosécurité du CHUV implique de tester rapidement les chevaux présentant de la fièvre ou des signes respiratoires inattendus pour les agents pathogènes pertinents pour la mise en place de mesures adaptées à l’agent isolé et la protection subséquente des patients de l’hôpital.

Pour toute question à ce sujet, nous vous invitons à vous adresser à votre médecin vétérinaire.

Votre don peut faire la différence!

La maladie de Lyme chez le cheval: questions et réponses

soins préventifs

Le botulisme chez les chevaux

L’anémie infectieuse équine