Maladie de Pacheco

 

Quelle est la cause de cette maladie?

La maladie de Pacheco est causée par des souches de virus de type herpès virus. Le nom de cette maladie est attribuable à M. Pacheco qui, en 1929, a rapporté la première épidémie chez les perroquets d’un parc zoologique au Brésil.

 

Quels sont les oiseaux susceptibles? 

Tous les perroquets sont susceptibles, plus particulièrement les espèces qui proviennent de l’Amérique Centrale et de l’Amérique du Sud.

 

Comment ce virus est-il transmis? 

Les oiseaux s’infectent en ingérant ou inhalant le virus excrété dans les selles, les sécrétions orales et respiratoires des oiseaux infectés. Dans certains cas d’épidémie, la source de l’infection peut être un oiseau récemment acquis, ou encore un oiseau qui provient de l’établissement exposé au virus à l’extérieur (i.e. exposition d’oiseaux, pension). Par contre, lors d’autres épidémies, il n’y a aucune nouvelle introduction ou exposition à d’autres oiseaux. En tant qu’humains, nous pouvons aussi véhiculer le virus sur nous, si nous avons été en contact direct ou indirect avec un oiseau infecté.

 

Quelle est la période d’incubation? 

La période d’incubation varie de 3-14 jours avec les souches virulentes (« agressives ») du virus.

 

De quoi a l’air un oiseau avec la maladie de Pacheco?

La présentation de la maladie dépend de la souche virale impliquée. Il existe des souches virulentes et des souches moins virulentes. Le virus s’attaque principalement au foie, mais aussi à la rate, aux reins et autres organes.

Infection avec une souche virulente 

L’oiseau est parfaitement normal, puis soudainement « tombe raide mort ». Parfois, une courte période (quelques heures) d’abattement et d’anorexie peut précéder la mort. Durant cette période, l’oiseau peut aussi boire plus et uriner plus, avoir des urates jaunes verts, des écoulements nasaux et oculaires, ainsi que présenter des signes nerveux.

Infection avec une souche moins virulente

Les oiseaux infectés par une souche moins virulente peuvent présenter de la diarrhée, boire plus et avoir des problèmes respiratoires (écoulements nasaux et oculaires, éternuements) pendant plusieurs jours, puis récupérer. Un oiseau peut aussi être infecté sans avoir de signes cliniques.

 

J’ai un oiseau qui est mort de la maladie de Pacheco. Combien d’autres oiseaux vont mourir?

Les infections avec les herpès virus sont très variables. Dans certains cas, un seul oiseau sera perdu. Dans d’autres situations, par contre, la presque totalité des oiseaux peut décéder. Le niveau d’hygiène, l’espace entre les cages, les espèces impliquées, l’état de santé des oiseaux, leur niveau de stress et la souche du virus déterminent le nombre de mortalités. Règle générale, les oiseaux qui meurent en premier sont ceux dans les cages adjacentes à l’oiseau qui excrète le virus. Ensuite, l’épidémie suit l’ordre dans lequel les oiseaux sont nourris.

 

Qu’arrive-t-il aux oiseaux qui survivent à l’infection? 

Tous les oiseaux qui survivent à l’infection doivent être considérés comme des porteurs asymptomatiques et sont considérés résistants à la maladie. En période de stress, ces oiseaux peuvent excréter le virus, ce qui peut représenter une menace pour les oiseaux qu’ils côtoient n’ayant jamais été exposés à ce virus.

 

Comment peut-on diagnostiquer cette maladie? 

Le plus souvent cette maladie est diagnostiquée à l’autopsie d’un oiseau qui est mort. Un test d’ADN peut être utilisé pour détecter les oiseaux qui sont porteurs asymptomatiques.

 

Peut-on traiter cette maladie? 

Les oiseaux infectés par une souche virulente d’herpès virus meurent souvent avant que quoi que ce soit puisse être fait pour eux. Les oiseaux en contact avec ceux morts de l’infection peuvent être traités avec un médicament antiviral, appelé Acyclovir. Si ce médicament est administré avant que les oiseaux développent des signes cliniques, il contribue à réduire la sévérité de la maladie et le taux de mortalité.

 

Comment peut-on contrôler une épidémie? 

Hygiène

C’est ce qui est le plus important! La plupart des oiseaux s’infectent en ingérant des selles contaminées, donc l’hygiène est très importante. Nettoyer et ensuite désinfecter rigoureusement. Les herpès virus sont susceptibles à la plupart des désinfectants.

Isolation

Isoler tout oiseau suspecté d’être infecté par le virus, c’est-à-dire tout oiseau qui a été en contact avec un cas confirmé de maladie de Pacheco.

 

 

© 2013 Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.