Claudia Litvak Polachek est une femme de cœur. Elle l’a prouvé d’abord en adoptant un cheval de refuge, nommé Montana.

Une rencontre déterminante
Il y a deux ans, soit quatre ans après cette adoption, Montana rencontre des problèmes de santé qui poussent sa maîtresse à consulter les vétérinaires de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. « Lorsque je l’ai prise sous mon aile, je lui ai promis une bonne maison et les meilleurs soins, c’est pour ça que je n’ai pas hésité à faire appel aux gens du centre hospitalier », précise Mme Litvak Polachek. Lire le texte complet