Le caméléon

 

Plus de 150 espèces de caméléons existent et environ la moitié de celles-ci se retrouvent sur l’Île de Madagascar. Les espèces les plus communément rencontrées en captivité sont le caméléon casqué (Chamaeleo calyptratus) du Yémen, le caméléon panthère (Furcifer pardalis) originaire de l’Île de Madagascar, et le caméléon Jackson (Chamaeleo jacksonii) présent au Kenya et en Tanzanie. Comme la plupart des caméléons, ces trois espèces ont la capacité de pouvoir changer de coloration. Il y a toutefois des limites quant aux couleurs et aux formes qu’un caméléon peut prendre. Changer de couleur permet au caméléon de se camoufler pour échapper aux prédateurs et régulariser sa température corporelle en adoptant une couleur plus ou moins foncée pour capter les rayons du soleil. Les caméléons changent aussi de couleur selon leur humeur et leur état de santé.

 

Longévité

Les mâles vivent en moyenne de 4 à 8 ans et les femelles de 2 à 4 ans. Une longévité de plus de 10 ans a été rapportée chez des caméléons du Yémen.

 

Environnement

Dans la nature, les caméléons sont des animaux solitaires. En captivité, il est donc recommandé de ne pas garder plus d’un caméléon dans le même vivarium. Si vous avez plusieurs caméléons, ils ne devraient pas avoir de contact visuel entre eux. Les aquariums ne sont pas recommandés, car la ventilation à l’intérieur est insuffisante. Ceci prédispose votre lézard à des infections au niveau des yeux, de la peau et du système respiratoire qui peuvent être fatales. Le vivarium idéal est fait de grillage (½’’ x  ½ ’’ ou  ½ ’’ x 1’’) enduit de PVC avec des joints en métal ou en bois. Un fond de vivarium grillagé avec un tiroir étanche en dessous pour récolter l’excès d’humidité fonctionne très bien. Un vivarium de 1,3 m x 66 cm x 66 cm est adéquat. Le moustiquaire en aluminium n’est pas recommandé car votre lézard pourrait s’y endommager les griffes ou les doigts. Placez votre vivarium de façon telle que votre caméléon puisse se percher au-dessus du niveau de vos yeux. Il se sentira davantage en sécurité.

 

Substrat

Le fond du vivarium peut être recouvert de tapis gazon ou de papier journal. D’autres substrats tels que les copeaux de bois, la mousse de tourbe et le terreau ont l’avantage de conserver plus efficacement l’humidité.

 

Branches

Comme les caméléons sont arboricoles et timides, des branches feuillues devraient être présentes dans le terrarium. Placez quelques branches en diagonale pour permettre à votre lézard de grimper et d’autres à l’horizontale pour lui permettre de profiter d’une source de chaleur au-dessus de lui (lézarder). Consultez la section « température » pour plus d’informations concernant le lézardage.

 

Plantes

Les hibiscus, dracenas, philodendrons, figuiers, pothos (Scindapsus aureus) ainsi que les fougères Staghorn (Placycerrium bifurcatum) ne sont pas toxiques. Certains auteurs recommandent de rempoter les plantes dans du terreau d’empotage sans additifs chimiques. Les plantes devront être remplacées au fur et à mesure qu’elles seront mangées ou détruites par les griffes de votre lézard.

 

Température

Durant la saison estivale, installez votre lézard dehors dans un endroit semi-ombragé lorsque la température le permet. En captivité, la température devrait être entre 26-30 o C le jour et 20-24 o C la nuit. Un tapis chauffant peut être placé sous le vivarium. Une lampe infrarouge ou une ampoule de 40-100 Watts peut être suspendue au-dessus d’une branche pour créer un endroit pour lézarder. La température au niveau de cette branche devrait atteindre 35-38oC. Les pierres chauffantes sont déconseillées. Les caméléons Jackson préfèrent des températures un peu plus fraîches. Vous pouvez diminuer les valeurs ci-dessus de 2-3 o C.

 

Rayons UVA et UVB

Un éclairage au moyen d’une lampe diffusant des rayons UVA et UVB est recommandé. Cette lampe devrait être remplacée tous les 4 à 6 mois même si elle est encore fonctionnelle, car le spectre de rayons UV s’estompe et devient inadéquat avant que la lampe soit non fonctionnelle. Idéalement, votre caméléon devrait pouvoir lézarder à moins de 20-30 cm de la lumière UV.

 

Eau

Dans la nature, les caméléons boivent les gouttes de rosée sur les feuilles. Ils sont attirés par les gouttes d’eau qui réfléchissent la lumière. En captivité, une des façons de les abreuver est donc de vaporiser les plantes dans leur vivarium 3 à 4 fois par jour. Les plantes doivent dégoutter abondamment lorsque vous avez terminé de les vaporiser. Vous pouvez vaporiser votre reptile par la même occasion en prenant soin de diriger le jet d’eau au-dessus de sa tête. Il boira l’eau qui coule vers sa gueule. Vous pouvez aussi prendre un ou plusieurs verres de plastique et faire un trou dans le fond avec une aiguille. Une fois rempli d’eau, le verre peut être placé au-dessus du vivarium de sorte que les gouttes tombent sur une feuille. Les gouttes doivent tomber à un rythme assez grand (3 gouttes/sec) pour attirer l’attention de votre caméléon.

Le taux d’humidité dans le vivarium devrait être de 50-90 % et ceci est très important car la déshydratation est un problème majeur en captivité. Les caméléons du Yémen préfèrent un environnement plus sec (50-60%). En plus de vaporiser le vivarium plusieurs fois par jour pour maintenir le niveau d’humidité,  vous pouvez déposer un bol d’eau dans le fond du vivarium, là où est placé le tapis chauffant. Certains caméléons vont apprendre à boire dans un bol. Un humidificateur peut également être placé à proximité du vivarium. Finalement, il existe des brumisateurs disponibles sur le marché.

NB : La déshydratation chronique est une des causes de mortalité les plus fréquentes chez les caméléons. Avec le temps, le manque d’hydratation conduit à l’insuffisance rénale. Un faible état de déshydratation peut facilement passer inaperçu. Par contre, lorsque la condition est plus sévère, votre caméléon peut démontrer de la faiblesse, un manque d’appétit, des yeux renfoncés et éventuellement mourir.

 

Diète

Les caméléons sont principalement des insectivores. Dans la nature, ils mangent aussi des pétales de fleurs, des feuilles de plantes et des petits fruits. Offrez donc aux adultes et juvéniles une variété de légumes vert foncé et de fruits en petits morceaux chaque jour. Il se peut que votre caméléon ne reconnaisse pas les végétaux comme une source de nourriture. Vous pouvez vaporiser de l’eau sur les végétaux et aussi offrir ces derniers avant les insectes pour faciliter leur introduction dans la diète.

Adultes : grillons adultes (Acheta sp), vers de farine (Tenebrio sp), vers géants (Zophobus sp) et vers à soie tous les 2 jours.

Juvéniles : petits grillons, vers de farine, vers à soie, mouches à fruits devraient être offerts à tous les jours. Évitez les proies trop grosses, car une fois dans l’estomac de votre lézard, ce dernier ne pourra pas les digérer efficacement ce qui peut avoir des conséquences néfastes.

Vous pouvez nourrir votre caméléon à la main ou placer les insectes dans un contenant assez large pour que votre animal puisse facilement les attraper et assez haut pour que les insectes ne puissent pas s’échapper. Si les insectes sont simplement placés dans le vivarium, il est très important de leur laisser une source de nourriture (morceau de carotte, pomme, etc.) pour éviter qu’ils tentent de s’attaquer à votre caméléon. Retirez tout insecte non ingéré et leur source de nourriture à la mi-journée. Ceci est important pour limiter la contamination du terrarium.

Il est important de nourrir les grillons avant de les offrir à votre caméléon. Vous pouvez les nourrir avec de la moulée pour lapin, des légumes frais vert foncé et des morceaux de patates ou de pommes. Vous pouvez mettre les insectes dans un plat de plastique de type Tupperware, avec des cartons d’œufs pour fournir des cachettes. N’oubliez pas de leur donner de l’eau. Ceci peut être fait en mettant un morceau d’éponge imbibé d’eau dans leur contenant. Si vous utilisez un contenant peu profond pour l’eau, disposez-y de petites pierres pour éviter que les insectes ne s’y noient. Avant de nourrir votre lézard, mettez les insectes dans un sac hermétique (Ziploc) avec un supplément minéral (Rep-cal). Ce supplément peut aussi être ajouté aux végétaux de votre lézard. Les vitamines ne sont pas nécessaires si l’alimentation de votre reptile est équilibrée.

Note : Les soins d’un caméléon ne devraient pas être laissés à la seule supervision d’un enfant de moins de 15 ans dû à leur complexité.

 

© 2013 Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.