Le dègue du Chili

 

Origine

Les dégus vivent dans les plaines à l’ouest de la Cordillère des Andes. Ce sont les mammifères les plus prolifiques du Chili et ils sont considérés comme une peste agricole dans ce pays.

 

Caractéristiques

Les dégus sont des animaux très sociaux qui vivent longtemps et sont rarement malades. Ces caractéristiques en font d’excellents animaux de compagnie. Ils adorent interagir et avoir des contacts avec d’autres dégus ou encore des humains. Privés d’interaction sociale, ils peuvent devenir agressifs ou se mutiler. C’est pourquoi il est préférable d’en avoir un minimum de deux.

 

Classification

Les dégus font partie du sous-ordre des Hystricognathes (rongeurs ressemblant au porc-épic). Ils font partie de la famille des Octodontidés. Le terme Octodon fait référence à la forme de 8 de la surface occlusive de leurs prémolaires et molaires.

 

Longévité

Cinq à huit ans en moyenne en captivité. Longévité maximale de dix ans.

 

Reproduction

Comme précédemment mentionné, les dégus se reproduisent rapidement. Ils sont sexuellement matures à l’âge de 3 à 4 mois, mais il est recommandé d’attendre que la femelle ait entre 4 et 9 mois avant de la reproduire pour éviter les complications durant la gestation et à la mise bas. Ils se reproduisent toute l’année en captivité et peuvent avoir jusqu’à 3 portées par année. La durée de la gestation est de 87 à 93 jours et le nombre de petits par portée est de 6 à 7 en moyenne. Les petits sont sevrés à l’âge de 4 à 6 semaines.

 

Cage

Les dégus nécessitent une grande cage avec des tablettes, des branches, une roue d’exercice et amplement d’espace pour courir. Une litière de papier recyclé est idéale. La litière de pin est moins recommandée et la litière de cèdre est déconseillée à cause de son effet irritant sur la peau, les yeux et le système respiratoire. Un bain de sable (5 cm de profondeur) devrait être mis à leur disposition pendant 20 à 30 minutes une fois par jour pour maintenir leur pelage propre et prévenir les maladies de peau.

 

Diète

Il est recommandé de donner des blocs pour rongeurs et de la moulée à cobayes (cochons d’Inde). Du foin de fléole des prés (timothey) devrait être disponible en tout temps. Des morceaux de carottes et autres légumes peuvent être offerts comme gâteries. Les noix et les arachides peuvent être données en quantité limitée. Les aliments sucrés (fruits, raisins, bâtonnets au miel) sont fortement déconseillés car les dégus ne tolèrent pas bien le sucre et peuvent développer de graves problèmes digestifs ou devenir diabétiques.

 

Manipulation

Ne tentez jamais d’attraper votre dégu par sa queue, car la peau pourrait vous restez dans les mains créant ainsi une plaie importante ! Prenez-le en joignant vos deux mains en forme de soucoupe sous lui et tenez-le contre vous.

 

Visite chez le vétérinaire

Un examen physique annuel incluant une analyse de selles est recommandé. Un bon examen dentaire peut aussi être réalisé à cette occasion.

 

© 2013 Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.