Les lapereaux

 

Chez les lapins domestiques et sauvages, l’allaitement est de courte durée. La lapine allaite ses petits une fois par jour pendant 3 à 5 minutes. Les jeunes lapereaux sont laissés seuls dans le nid durant la majeure partie de la journée. Les lapereaux sauvages sont souvent trouvés par des gens qui pensent, à tort, qu’ils sont orphelins. Il ne faut donc pas s’inquiéter si la mère semble peu maternelle. On peut quand même examiner les lapereaux domestiques pour évaluer si leur estomac est plein et s’ils sont alertes.

Les lapereaux sont nidicoles, c’est-à-dire qu’ils dépendent complètement de leurs parents à la naissance. Ils ouvrent les yeux à 10 jours et le sevrage a lieu entre 6 et 8 semaines. Ils peuvent commencer à boire et s’alimenter de foin, de moulée et de légumes dès l’âge de deux semaines.

 

Les lapereaux orphelins 

Les lapereaux orphelins peuvent être nourris avec du lait de remplacement pour chaton 2 à 3 fois par jour. Placer le lapereau sur le dos simule une position normale d’allaitement et favorise la tétée. Les lapereaux devraient être nourris lorsqu’ils sont actifs. Un lapereau calme et qui dort n’a pas faim et ne devrait pas être forcé à s’alimenter. Les lapereaux boiront 2 à 30 ml selon leur taille. Les recommandations suivantes sont pour un lapin de race moyenne (2 à 3 kg à l’âge adulte).

 

Horaire des repas

Âge                       Quantité                     Fréquence
1 à 7 jours             2 à 2,5 ml                  2x / jour
7 à 14 jours           5 à 7 ml                     2x / jour
14 à 21 jours         7 à 13 ml                   2x / jour
21 à 42 jours        13 à 15 ml                  2x / jour

Il est important de faire déféquer et uriner les lapereaux après chaque repas. Ceci peut être accompli en glissant un coton-tige humide au niveau de la région périnéale.

Le sevrage peut se faire à partir de six semaines pour les lapereaux domestiques. Du foin, de la moulée, des légumes et de l’eau peuvent être offerts à partir de l’âge de deux semaines. Le sevrage est une période critique dans la vie d’un lapin, particulièrement celui qui est orphelin. Des bactéries pathogènes peuvent facilement coloniser les intestins et causer des diarrhées fatales. Pour cette raison, il est recommandé de donner les caecotrophes (selles molles) d’un lapin adulte aux lapereaux orphelins. Les bactéries et les protozoaires normalement présents dans les caecotrophes contribueront à coloniser le tractus digestif du lapereau et, par leur présence, limiteront la croissance d’agents pathogènes. Pour obtenir les caecotrophes d’un lapin adulte, il est souvent nécessaire de mettre un collier élisabéthain à ce dernier pendant 1-2 jours. En effet, les lapins adultes consomment leurs caecotrophes directement à leur sortie de l’anus. Les caecotrophes recueillis sont donnés aux lapereaux orphelins sur une période de 4-5 jours.

 

© 2013 Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.