Ponte chronique

 

Qu’est-ce que la ponte chronique? 

On parle de ponte chronique lorsqu’une femelle pond plus de trois fois par année ou lorsque la quantité d’œufs par couvée est trop élevée pour l’espèce.

 

Quelles sont les causes de ponte chronique? 

La ponte chronique est le plus souvent causée par une sur-stimulation hormonale due à des facteurs comportementaux ou environnementaux. Moins fréquemment, elle peut être liée à des problèmes médicaux tels qu’une tumeur de l’ovaire.

 

Quelles sont les conséquences de la ponte chronique pour votre oiseau? 

Cette condition peut avoir des conséquences graves à long terme pour votre oiseau tels l’épuisement des réserves en calcium, des problèmes ovariens ou utérins, des rétentions d’oeuf, ou le prolapse du cloaque. C’est pourquoi il est crucial de mettre en place toutes les mesures comportementales et environnementales visant à diminuer le comportement sexuel de votre oiseau.

 

Quelles sont les mesures comportementales à mettre en place?
  • Évitez de caresser votre oiseau sur le dos, particulièrement au niveau de la croupe. En effet, ce type de stimulation imite le comportement du mâle qui monte la femelle durant l’accouplement.
  • Évitez de donner des baisers ou de nourrir directement votre oiseau à partir de votre bouche, car cela simule le comportement de reproduction où le mâle régurgite de la nourriture à la femelle.
  • Évitez l’hyper-attachement à une seule personne car cela mime l’isolement des couples en période de reproduction. Il faut que votre oiseau soit en contact avec un maximum de personnes différentes.

 

Quelles sont les mesures environnementales à mettre en place? 
  • Lumière: il est important de respecter la durée des jours et des nuits selon le rythme des saisons puisqu’une durée quotidienne d’éclairage trop longue peut favoriser la production d’hormones sexuelles. Nous vous recommandons de réduire la durée de luminosité à 10 heures par jour. La cage doit être dans l’obscurité complète le reste de la journée.
  • Objets: ne pas mettre dans la cage d’objet pouvant permettre de fabriquer un nid (mangeoire trop grande, papier, etc.), de tentes, de miroirs ou tout autre objet envers lequel votre oiseau démontre des comportements sexuels.
  • Œufs pondus: laissez les œufs pondus dans la cage pour une durée de 3 semaines. Vous pouvez remplacer les œufs pondus par des œufs de plastique.
  • Nourriture: encouragez votre oiseau à chercher ses aliments en cachant de la nourriture dans des boules de papiers, des légumes feuillus, etc. Cette activité, dite de foraging, occupera l’oiseau et aidera à remplacer le temps anormalement consacré aux comportements reproducteurs. Il peut également être indiqué de réduire la quantité d’aliments offerts, car la période de reproduction des oiseaux coïncide généralement avec l’abondance de nourriture à l’état sauvage.

 

Existe-t-il d’autres traitements pour ce problème?

Lorsque les mesures comportementales et environnementales ne suffisent pas à faire cesser la ponte, un traitement médical peut être utilisé. L’acétate de leuprolide (Lupron®) est un médicament injectable qui peut bloquer la production d’hormones sexuelles et ainsi enrayer le comportement de ponte dans certains cas. Initialement, les injections sont administrées toutes les deux semaines, puis espacées progressivement tous les mois selon la réponse de l’oiseau au traitement.

Une alternative consiste à poser un implant de desloréline sous anesthésie générale. Cette molécule agit de façon similaire au Lupron®. La durée d’action de ce médicament semble variable selon les espèces. Une cessation de ponte d’une durée de 70 jours est documentée chez la caille, mais un effet plus prolongé a été rapporté chez les perroquets.

 

© 2013 Dre Isabelle Langlois – Tous droits réservés. L’usage de ce document est permis à des fins professionnelles pour promouvoir la santé animale et informer les propriétaires d’animaux. Ce document ne peut en aucun cas être utilisé dans un cadre commercial sans autorisation expresse de l’auteur. Toute reproduction doit être intégrale, sans modification et elle doit mentionner le nom de l’auteur du document.