Acquisition d’un luminomètre permettant l’amélioration du suivi de la santé des veaux

 

La Clinique ambulatoire bovine dispose de matériel permettant à son équipe médicale de faire différentes investigations dans les pouponnières de génisses de remplacement telles que l’évaluation des problèmes de logement, de ventilation ou de transfert d’immunité passive. Les procédures de nettoyage des équipements d’alimentation sont fondamentales pour contrôler la qualité des aliments servis aux veaux et limiter le risque d’infection. Or, il est difficile d’évaluer visuellement l’efficacité du nettoyage lors de présence de biofilms. Ces biofilms sont riches en bactéries et indiquent des procédures de lavages inefficaces.

Les luminomètres portatifs permettent, à partir d’un écouvillon de la surface évaluée, de mettre en évidence l’activité ATPase liée aux bactéries présentes sur la surface. Cette technique a été validée à la ferme et est couramment utilisée par des vétérinaires ou consultants aux États-Unis pour investiguer les problèmes de santé chez les animaux de remplacement.

L’équipe de la Clinique ambulatoire complète son kit d’investigation par l’acquisition de luminomètres portatifs et d’écouvillons pour notamment permettre d’évaluer la mise en place des bonnes normes de nettoyage afin d’améliorer la santé des veaux. Ce test a l’avantage d’être rapide et obtenu directement à la ferme contrairement à la culture bactériologique après écouvillonnage qui était réalisée par le passé.

L’utilisation de cette technologie peut potentiellement s’appliquer dans différents contextes au niveau des fermes laitières (ex: propreté des sondes de gavages, nettoyage des boxes, des bottes après lavage…). Bref, par ce service connexe, nous nous dotons d’un outil qui fait partie intégrante des recommandations d’amélioration de la biosécurité des fermes laitières notamment amenées par le programme Pro-Action. Ce système pourrait également être utilisé au niveau des programmes de biosécurité ce qui augmenterait encore les possibilités d’utilisation pratique de ce système de collecte rapide d’information.

L’achat de cet appareil a été rendu possible grâce à un appel de projets lancé par le Fonds du CHUV. La Faculté de médecine vétérinaire a créé ce fonds afin de favoriser l’acquisition d’équipements de pointe et soutenir l’implantation de nouvelles technologies. L’appui de donateurs permet au CHUV de demeurer une référence internationale en médecine vétérinaire, mais aussi d’améliorer la qualité des soins prodigués aux animaux et de soutenir la formation de la relève vétérinaire.