Dre Elizabeth O’Toole, professeure adjointe en urgentologie et soins intensifs, Mme Louise Hébert, donatrice et Dr Guy St-Jean, directeur des services professionnels du CHUV

Madame Hébert a la passion des animaux incarnée en elle, et ce depuis sa tendre enfance.   Cette dernière a grandi dans le milieu de la santé animale, entourée d’un père et d’un oncle  vétérinaires. Très jeune elle a su qu’elle consacrerait sa vie aux animaux, ce qu’elle a fait en tant que bénévole au sein de plusieurs organismes dédiés au bien-être animal, en accueillant des animaux dans le besoin pour ensuite les faire adopter, en plus d’opérer un salon de toilettage ainsi qu’un un service de pension.

Mme Hébert était déjà au fait de l’offre de soins disponible au CHUV. Elle a par contre été très touchée de découvrir, l’été dernier lors d’une visite en urgence avec son chien Slinky, à quel point l’équipe médicale du CHUV, notamment la Dre Elizabeth O’toole, est dévouée à ses patients à quatre pattes. Mme Hébert tient à souligner la passion, l’implication, de même que l’intégrité de l’équipe qui a offert des soins à Slinky et qui l’a soutenue et informée durant tout le processus. L’équipe médicale n’a pas hésité à faire appel à des collègues affiliés à d’autres universités afin d’ obtenir les  informations les plus pertinentes  à la condition dont souffrait Slinky.

C’est afin que d’autres animaux de compagnie nécessitant des soins  au Service d’urgentologie et soins intensifs du Centre hospitalier universitaire vétérinaire puissent bénéficier de l’utilisation d’appareils de dernière génération, ainsi que pour bonifier l’enseignement aux étudiants par l’utilisation de ces appareils que Mme Louise Hébert a effectué un généreux don permettant l’acquisition de trois appareils, soit un moniteur de pression sanguine et  de pouls, un oxymètre de pouls ainsi qu’un décongélateur de plasma qui sera acheté prochainement.

Mme Hébert souligne qu’il est important d’appuyer le CHUV afin que celui-ci demeure une référence internationale en matière de soins aux animaux de compagnie. Dans son cas, cet appui s’est concrétisé sous forme de don monétaire qui, selon ses intentions, sera suivi de dons subséquents , et elle tient à rappeler la possibilité d’effectuer un  legs testamentaire, une autre option de don  à laquelle elle s’est aussi engagée.

Si tout comme Madame Hébert, vous êtes interpellé par les soins reçus et souhaitez faire preuve de reconnaissance, n’hésitez pas à communiquer avec notre conseillère en développement philanthropique, Marie-Josée Drouin au 514 343-6111 poste 8552 ou à marie-josee.drouin@umontreal.ca ou à faire un don en ligne.