LES COMPLICATIONS LIÉES À LA CHIRURGIE DE CATARACTE OU À L’ABSENCE DE CHIRURGIE

Par Dre Maria Vanore, Dipl. ECVO, clinicienne-enseignante en ophtalmologie

 

COMPLICATIONS AVEC INTERVENTION CHIRURGICALE

La chirurgie de cataracte par phacoémulsification est une procédure qui consiste en la fragmentation et le retrait du contenu du cristallin à l’aide d’un appareil à ultrasons.

L’objectif primaire de la chirurgie est un retour normal de la vision. 

Taux de succès au CHUV: 95%

 

Tests postopératoire préalables : 
  • Échographie de l’œil : Évalue la présence d’un décollement de rétine ou autre anomalie
  • Électrorétinograme : Évalue l’activité électrique de la rétine
  • Gonioscopie : Évalue l’angle irido-cornéen et le risque de glaucome postopératoire

 

Complications postopératoires possibles (dans environ 5% des patients) : 
  • Augmentation de la pression intraoculaire ou glaucome (25%)
    • Particulièrement les cas de cataractes avancées (hypermature)
  • Opacification de la cornée (19%)
  • Inflammation persistante intraoculaire ou uvéite (16%
    • Particulièrement les cas où l’inflammation est déjà présente avant la chirurgie
  • Hémorragie intraoculaire (12%)
  • Décollement de rétine (8%)
  • Ulcère cornéen (6%)

Ainsi, selon l’état oculaire du patient, celui-ci pourrait recevoir des traitements à la maison pendant plusieurs mois après la chirurgie. 

Chez certains chiens, l’examen ophtalmologique révèle un vitré dégénéré. La présence de vitré dégénéré augmente le risque de décollement de rétine et donc de cécité. Ainsi, pour prévenir une telle complication, une rétinopexie (coller la rétine en place à l’aide d’un laser) peut être recommandée. Cela permet de prévenir le décollement de la rétine dans 90% de cas.

 

COMPLICATIONS SANS INTERVENTION CHIRURGICALE

Une absence de traitement au niveau des yeux en présence de cataracte résulte dans la majorité des cas à un inconfort persistant, de l’inflammation et le développement de glaucome. 

Le taux de succès en l’absence complet de traitement est donc de 0%.

Chaque cause de cataracte est associée à différentes complications si non traitée :

  1. Héréditaire : progression de la cataracte, uvéites antérieures, dégénérescence du vitré
  2. Congénitale : luxation du cristallin, uvéites antérieures
  3. Diabétique : dégénérescence du vitré, glaucome, luxation du cristallin, uvéite antérieure
  4. Traumatique : glaucome, luxation du cristallin, uvéite antérieure

La gestion médicale des cataractes avec des gouttes ophtalmiques à long terme est associée à un taux de succès d’environ 43% pour ce qui est du confort et de l’absence d’inflammation.

 

Complications fréquemment associées à la gestion médicale :
  • Progression de la cataracte (66%)
  • Uvéites (inflammation) persistantes (34%)
  • Lésions cornéennes (26%)
  • Glaucomes (26%)
  • Luxations ou instabilités du cristallin (20%)
  • Décollement de rétine (3%)
  • Dégénérescence du vitré (3%), qui prédispose au décollement de rétine

Éventuellement, si ces complications ne peuvent plus être gérées médicalement, l’œil pourrait perdre complètement sa vision. Le recours à une chirurgie d’énucléation (retrait de l’œil) s’avère parfois nécessaire.

En résumé, les complications en l’absence de chirurgie sont les mêmes que celle de la chirurgie, mais l’issue dans un cas permet de restaurer la vision alors qu’elle sera éventuellement perdue dans l’autre.  Il est à noter que la vitesse d’évolution de la cataracte menant à une perte de vision est non prédictible.

 

  1. Klein, H.E. (2011). Postoperative complications and visual outcomes of phacoemulsification in 103 dogs (179 eyes) : 2006-2008. Veterinary ophtalmology, 14 (2), 114-120.
  2. Yi, N. Y. (2006) Phacoemulsification and acryl foldable intraocular lens implantation in dogs : 32 cases. Journal of veterinary science, 7 (3), 281-285
  3. Sigle, K. J., (2006). Long-term complications after phacoemulsification for cataract removal in dogs : 172 cases (1995-2002). Journal of the American Veterinary Medical Associtions, 228 (1), 74-79.
  4. Fischer, M. C., (2018). Progression and complications of canine cataracts for different stages of development and aetiologies. Journal of Small Animal Practice, 59, 616-624.
  5. Lim, C. C. (2011). Cataracts in 44 dogs (77 eyes) : A comparison of outcomes for no treatment, topical medical management, or phacoemulsification with intraocular lens implantation. Canadian Veterinary Journal, 52, 283-288.

 

 

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)