LE GLAUCOME CHEZ LE CHIEN

Par Dre Maria Vanore, Dipl. ECVO, clinicienne-enseignante en ophtalmologie

 

Le glaucome peut être primaire (causé par la fermeture de la voie de drainage du liquide intraoculaire, affectant les 2 yeux, héréditaire) ou secondaire à une affection oculaire (cataracte, luxation du cristallin, tumeur, inflammation intraoculaire, trauma, etc.). Le glaucome secondaire va être traité en fonction de la cause sous-jacente.

Le diagnostic et le traitement doivent être mis en place le plus rapidement afin de conserver la vision.

Les signes cliniques suivant sont compatibles avec un glaucome, si vous les observez, consultez votre vétérinaire :

  • Oeil fermé, baisse d’état général associé à une diminution de l’appétit, prostration;
  • Perte de vision, augmentation de la taille de l’œil, dilatation de la pupille, conjonctives rouges, œil bleu (œdème cornéen).

Diagnostic :

  • Tono-pen/Tono-vet : Mesure la pression intraoculaire
  • Examen du fond d’oeil dans la mesure du possible
  • Gonioscopie : Évalue l’angle irido-cornéen de l’œil controlatéral

La fonction de la rétine est également évaluée grâce à l’électrorétinogramme chez un ophtalmologiste

 

Traitement médical topique visant à diminuer la pression intraoculaire :

  • Dorzolamide
  • Timolol
  • Latanoprost

 

Traitement à long terme  

Le traitement à long terme vise à garder la vision le plus longtemps possible. Cependant malgré un traitement topique visant à baisser la pression intraoculaire, cette dernière peut continuer à augmenter.

Vision présente, glaucome primaire :

En cas de pression intraoculaire moyennement contrôlé avec un traitement médicale ou en prévention d’un glaucome primaire ayant affecté déjà l’autre œil, un traitement chirurgical visant à conserver la vision é disponible.

Ces procédures peuvent être combinées ou réalisées individuellement :

  • Cyclophotocoagulation transcléral au laser diode: Diminution de la production des fluides intraoculaire (humeur aqueuse)
  • Implant de Ahmed: Valve unidirectionnelle assurant un contrôle de la pression intraoculaire (< 7-8 mmHg)

Vision absente, glaucome primaire : 

Si la vision est absente, que le traitement médical ne permet pas de contrôler la pression intraoculaire et que votre animal est douloureux/inconfortable, une énucléation (retrait au complet de l’œil) ou une éviscération (retrait du contenu de l’œil et mise en place d’un implant intra-scléral) sont recommandées.

Il est possible d’avoir une fluctuation de la pression intraoculaire pendant la journée.

Une douleur chronique est souvent présente dans ces cas. 

En conclusion, le glaucome est une condition sévère pouvant entrainer la perte de vision de votre animal et la douleur. 

La reconnaissance des signes cliniques est importante afin d’adresser cette condition le plus tôt possible et ainsi limiter la perte de la fonction visuelle.

 

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)