Ingestion de corps étranger

Par Édouard Martin, D.M.V., I.P.S.A.V., clinicien enseignant en urgentologie et soins intensifs

Nos animaux de compagnie ont tendance à manger des corps étrangers de toute sorte, aussi insolites soient-ils. C’est l’un des motifs de consultation très fréquents en urgence. S’ils ont mangé un corps étranger une fois, ils n’apprennent pas de leur erreur et peuvent le faire plusieurs fois (il n’est pas rare que nous voyons plusieurs fois le même patient pour ingestion de corps étranger). Les chiens sont plus enclins à manger des corps étrangers que les chats. Par contre, les chats ont un faible pour les corps étrangers dits linéaires (fils, guirlandes de Noël, aiguilles, etc.).

Que faire si mon animal de compagnie vient d’avaler un corps étranger ?

Il n’est pas recommandé de faire vomir votre animal sans avis médical, car dans certains cas ceci peut aggraver la condition (si corps étranger pointu, irritant, conditions médicales pouvant favoriser des pneumonies par aspiration…). Dans tous les cas, contactez rapidement un vétérinaire. Selon le type de corps étranger, il adaptera la prise en charge.

 

Quand suspecter que mon animal de compagnie a mangé un corps étranger ?

La plupart du temps, les propriétaires ne savent pas que leur animal de compagnie a avalé un corps étranger, jusqu’au moment où il développe des signes cliniques. Les symptômes sont variés et non spécifiques : anorexie, abattement, vomissements, douleur abdominale, diarrhée. Si votre animal présente ces signes cliniques, vous devez contacter rapidement un vétérinaire. Plus la prise en charge est rapide, moins il y a de risque de complication. Si votre animal de compagnie a tendance à manger tout ce qui lui passe sous les yeux, il est important de le mentionner à votre vétérinaire pour l’aider à orienter ses hypothèses diagnostiques.

 

Quelle sera la prise en charge par mon vétérinaire ?

Lorsqu’un animal présente des troubles digestifs, l’ingestion de corps étranger fait toujours partie des hypothèses diagnostiques. Cette hypothèse est plus ou moins privilégiée selon l’historique rapporté. Afin d’investiguer cette possibilité, des examens d’imagerie médicale sont nécessaires (radiographies et/ou échographie abdominale). Si un corps étranger est diagnostiqué, la plupart du temps il doit être retiré. Selon la localisation et le type de corps étranger, le retrait peut se faire par chirurgie ou endoscopie. En parallèle votre vétérinaire va traiter les vomissements, la déshydratation et les douleurs abdominales. Suite au retrait du corps étranger, les patients restent hospitalisés généralement quelques jours, jusqu’à ce qu’ils mangent correctement, qu’ils soient réhydratés et qu’ils ne présentent plus de symptômes.

 

Quelles sont les complications possibles ?

Si les corps étrangers sont tranchants ou s’ils causent une obstruction depuis longtemps dans l’intestin, une perforation intestinale et une péritonite peuvent se produire. Ceci est fréquemment rencontré suite à l’ingestion de fil chez le chat. Si c’est le cas, un morceau d’intestin doit la plupart du temps être retiré et il se peut que le pronostic soit moins bon. C’est pourquoi une chirurgie est recommandée le plus rapidement possible si un corps étranger est diagnostiqué.

Le corps étranger peut aussi contenir des substances toxiques (comme du chocolat, médicaments…) ou des bactéries/parasites pathogènes (comme lors d’ingestion de selles, aliments contaminés….). Ceci peut changer le pronostic et la prise en charge par votre vétérinaire.

 

Comment prévenir l’ingestion de corps étranger ?

Si votre animal a tendance à avaler des corps étrangers, ceci peut être dû à des problèmes comportementaux. Si votre chien s’ennuie, il peut avoir tendance à manger tout ce qu’il trouve. Dans ce cas, essayez de lui donner des jouets à mastiquer prévus à cet effet, adaptés à son âge et à sa taille. Lorsque vous le promenez dans un endroit à risque, gardez-le en laisse et surveillez ce qu’il met dans sa gueule.

Si vous avez un chat, évitez de laisser des corps étrangers linéaires à sa disposition, notamment des fils de couture, de la soie dentaire, des aiguilles et faites attention aux guirlandes durant le temps des Fêtes.

Si votre animal a tendance à manger tout ce qu’il trouve, il souffre peut-être de maladie inflammatoire intestinale chronique (IBD – Inflammatory Bowel Disease) qui devrait être prise en charge en parallèle. Parlez-en à votre vétérinaire qui investiguera et traitera cette condition au besoin.

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)