Les intoxication aux plantes

 

Par Édouard Martin, D.M.V., I.P.S.A.V., clinicien enseignant en urgentologie et soins intensifs

 

De très nombreuses plantes sont toxiques pour le chien et le chat. Ils les ingèrent par curiosité, pour découvrir leur environnement et parfois même pour leur goût particulier. Peu importe qu’elles soient en pot, en bouquet ou dans le jardin, ces plantes contiennent des molécules toxiques variées. Ces dernières sont responsables de l’apparition de symptômes divers, tels que des troubles neurologiques, rénaux, digestifs et autres.

Ceci n’est pas une liste exhaustive des plantes toxiques, mais vous trouverez ici les plus fréquentes et leur toxicité associée.

Lys (Lilium spp)

La composante exacte responsable de la toxicité demeure inconnue mais semble présente dans toutes les parties des plantes du genre Lilium, incluant le pollen.

Les chiens développent de légers troubles digestifs. Par contre les chats y sont très sensibles; quelques feuilles peuvent suffire à provoquer la mort. C’est pourquoi tout chat ayant mangé du Lys doit consulter un vétérinaire rapidement. Les signes cliniques sont au début digestifs (vomissements, hypersalivation) mais une insuffisance rénale parfois irréversible peut se développer (pouvant causer le décès du chat). Une prise en charge rapide et adéquate est associée avec un bon pronostic.

Dieffenbachia et Spathiphyllium

Ces plantes d’ornement très fréquentes sont toxiques pour le chien et le chat. Toute la plante est toxique car la sève contient des cristaux d’oxalate de calcium très irritant. Les signes cliniques sont dus à l’exposition à cette sève et peuvent être sévères : ulcères buccaux, œdème des muqueuses buccales, hypersalivation, problèmes oculaires (ulcères cornéens, conjonctivite). Chez le chat des problèmes rénaux voire neurologiques peuvent être observés dans de rares cas.

Ficus, Poinsettia

Ces plantes d’ornement sont irritantes à cause de leur sève et causent les mêmes signes cliniques que lors d’intoxication au Dieffenbachia mais avec des signes cliniques un peu moins importants. La sève contient des substances irritantes mais qui ne sont pas des oxalates de calcium, contrairement au Dieffenbachia ou Spathiphyllium.

Oignons, ail, ciboulette (Allium ssp)

Toutes ces plantes appartiennent au même genre (Allium) et contiennent une toxine causant une destruction des globules rouges, rendant l’animal anémique (taux de globules rouges diminués). La toxine n’est pas détruite par la chaleur donc ces aliments cuits sont encore toxiques. Les symptômes vont variés et peu spécifiques : faiblesse, pâleur des muqueuses, respiration et fréquence cardiaques rapides. Ces plantes sont toxiques à la fois pour le chien et le chat.
.

Laurier rose (Nerium oleander )

Cette plante est très toxique pour le chien et le chat. La molécule toxique est un hétéroside cardiotonique contenue dans l’ensemble de la plante. Le laurier est très toxique car moins d’une dizaine de feuilles suffisent à provoquer la mort d’un chien de 10kg. Les symptômes apparaissent dans les heures à 2 jours suivant l’ingestion : ce sont d’abord des troubles digestifs (vomissements, hypersalivation, diarrhée) puis des troubles neurologiques (pertes d’équilibre, faiblesse voire crises convulsives) et cardiaques (arythmies cardiaques) qui se développent. En absence de traitement, les troubles cardiaques et neurologiques peuvent être mortels.

Azalée et Rhododendron

Ces plantes contiennent une substance proche du curare (andromédotoxine) causant des problèmes neuromusculaires (faiblesse, paralysie musculaire, convulsions), digestifs (salivation, vomissements) et cardiaques (diminution de la fréquence du cœur, arythmies). Toute les parties de la plante sont toxiques et la dose toxique est faible (1 à 2 feuilles sont mortelles chez un chien de petite taille). Si votre animal de compagnie a mangé une de ces plantes, contactez rapidement votre vétérinaire.

.

Raisin

Le raisin présente une toxicité rénale et digestive chez le chien, le chat n’y est pas sensible. Toutes les formes de raisin sont toxiques (frais et séchés). A ce jour, la molécule toxique n’est pas connue. La dose toxique de raisin frais est de 10 à 50g/kg (donc une grappe est toxique pour un chien de 10kg) et les raisins secs sont plus toxiques (quelques raisins secs sont toxiques chez un chien de petite taille). Les signes cliniques apparaissent dans les 24h suite à l’ingestion : abattement, vomissements, anorexie, diarrhée. Dans les cas les plus graves, une insuffisance rénale peut se développer 2-3 jours après l’ingestion. Dans ce cas là, le pronostic est réservé. Si votre chien a mangé du raisin, contactez rapidement votre vétérinaire. Une hospitalisation est souvent recommandée pour traiter les symptômes et prévenir le développement d’une insuffisance rénale.

Cycas

Le Cycas est une plante qui ressemble à un petit palmier. L’intoxication est due à l’ingestion de graines ou de feuilles et est sévère car 1-2 graines peuvent être mortelles chez le chien. Les toxines contenues dans la plante sont très toxiques pour le foie. Les signes cliniques apparaissent entre 1h et 2-3 jours après l’ingestion. Au début les troubles sont digestifs (vomissement, diarrhée, douleur abdominale) puis neurologiques (faiblesse, tremblements, troubles de la démarche) puis un ictère se développe (coloration jaune des muqueuses, des yeux, de la peau…). Le pronostic est réservé. Si votre animal a mangé du Cycas, contactez immédiatement votre vétérinaire

Ricin (Ricinus communis)

Le Ricin contient une toxine très puissante (ricine) dans l’ensemble de la plante mais de façon plus concentré dans les graines. Les symptômes apparaissent dans les 24h suivant l’ingestion. Il s’agit principalement de troubles digestifs (anorexie, vomissements, douleur abdominale sévère diarrhée hémorragique). La ricine est également toxique pour le foie et les reins. Dans les cas les plus sévères, des crises convulsives peuvent être observées. Le pronostic est réservé. Si votre animal a mangé du Ricin, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Il existe de nombreuses autres plantes toxiques. Si votre animal a mangé une plante ne faisant pas partie de cette liste, contacter votre vétérinaire régulier et/ou un centre anti-poison vétérinaire.

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)