Intoxication aux rodenticides

 

Par Édouard Martin, D.M.V., I.P.S.A.V., clinicien-enseignant en urgentologie

L’intoxication aux rodenticides (mort aux rats) est l’une des intoxications les plus fréquentes chez nos animaux de compagnie. Il existe de nombreux rodenticides différents (anticoagulants, brométhaline, cellulose…) mais les plus fréquents sont les anticoagulants. Dans la mesure du possible, il est important de préciser à votre vétérinaire quel produit votre animal a consommé afin que la prise en charge soit adéquate (traitement et pronostic très différents d’un produit à l’autre). Dans l’idéal prenez l’emballage pour le montrer à votre vétérinaire.

Ici nous n’aborderons que les rodenticides anticoagulants, qui sont les plus fréquents à ce jour.

 

Quelle est la toxicité des rodenticides anticoagulants ?

Les rodenticides anticoagulants empêchent l’action de la vitamine K, vitamine indispensable au fonctionnement de certains facteurs de coagulation. Les anti-vitamines K provoquent des saignements 3-4 jours suite à l’ingestion, mais il est important de contacter votre vétérinaire dès l’ingestion afin d’avoir une prise en charge rapidement. Il existe un très grand nombre de molécules anti-vitamine K ayant des durées d’action plus ou moins longues. La plupart des molécules utilisées à ce jour sont des dernières générations avec une action d’au moins 21 jours.

 

Que faire lors d’ingestion récente de rodenticides ?

Si votre animal a mangé des rodenticides, il faut contacter immédiatement votre vétérinaire en précisant le type de rodenticides. La plupart du temps il est nécessaire de consulter votre vétérinaire pour qu’il puisse décontaminer adéquatement votre animal (induction de vomissement si possible et administration de charbon activé) afin de prévenir l’absorption de la toxine. En cas d’intoxication aux anti-vitamines K, une prise de sang devra être réalisée 2 jours après l’ingestion pour tester la coagulation de votre animal. Selon les résultats, un traitement sera mis en place si nécessaire.

 

Quels sont les signes cliniques ?

Si votre animal a consommé une dose toxique de rodenticides, il est possible qu’il présente des signes cliniques 3-4 jours après l’ingestion. Les symptômes sont dus aux saignements, la plupart du temps non visibles initialement (dans le thorax, les poumons, les articulations…). Les signes sont généralement peu spécifiques au début : faiblesse, perte d’appétit, muqueuses pâles, boiterie… Par la suite des signes cardiorespiratoires apparaissent : toux, difficulté respiratoire, respiration rapide, augmentation de la fréquence cardiaque, pouls faibles, faiblesse importante. Il est possible de voir des saignements apparaître à différents endroits : hématomes sur la peau, sang dans les urine, dans les selles, au niveau des gencives, des narines…

 

Quelle est la prise en charge lors de saignements ?

Lorsque votre animal présente des saignements spontanés, une prise en charge rapide et une hospitalisation sont nécessaires. Des prises de sang seront réalisées pour identifier le problème de coagulation et des examens d’imagerie médicale seront nécessaires pour identifier l’origine des saignements. Un traitement spécifique doit être mis en place rapidement : transfusions de plasma, vitamine K (antidote) et transfusion de concentrés de globules rouges au besoin. Une fois que les saignements se sont arrêtés, un retour à la maison avec un traitement de vitamine K est possible. Suite à une prise en charge rapide et adéquate, le pronostic est bon.

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)