Les vomissements

Par Édouard Martin, D.M.V., I.P.S.A.V., clinicien enseignant en urgentologie et soins intensifs

 

Les vomissements sont l’un des principaux motifs de consultation en urgence chez le chien et le chat. Bien que ce symptôme soit peu spécifique et commun à de nombreuses conditions, il peut être le premier signe d’une condition plus importante pouvant nécessiter une prise en charge rapide.

 

Quelles sont les causes possibles de vomissement ? 

Il existe de très nombreuses pathologies pouvant causer des vomissements, aussi bien passagères que nécessitant une prise en charge rapide ou sur le long terme.

Les vomissements peuvent être dus à des causes dites digestives (comme une indigestion, une intoxication (au chocolat, au cannabis, aux plantes, aux rodenticides, aux médicaments), un corps étranger digestif, un virus ou des parasites digestifs, une maladie inflammatoire intestinale chronique, un néoplasme, etc.) ou dites extra-digestives (pancréatite, maladie endocrinienne, hépatique, rénale, neurologique, etc.).

 

Quelles sont les informations à donner à votre vétérinaire ? 

Lors de la consultation, certaines informations fournies au vétérinaire peuvent permettre d’orienter rapidement le diagnostic.

Il est tout d’abord important de différencier les vomissements des régurgitations, car les conditions sous-jacentes sont très différentes. Les régurgitations sont un rejet passif (sans effort abdominal) de nourriture, généralement non digérée ou de salive, alors que les vomissements correspondent à un rejet actif du contenu de l’estomac avec des efforts abdominaux.

Il est intéressant de documenter les circonstances d’apparitions (lors des repas, entre les repas, changement de nourriture, etc.), la fréquence, la sévérité, l’ancienneté et le contenu des vomissements (nourriture digérée ou non, sucs gastriques, sang, etc.). Si votre animal a tendance à avaler des corps étrangers ou a pu avoir accès à des produits toxiques, il est important de le signaler au vétérinaire.

Votre vétérinaire vous demandera si votre animal présente également d’autres symptômes (diarrhée, douleur, toux, modification dans la consommation d’eau ou l’émission d’urine, etc.) afin d’orienter ses hypothèses diagnostiques.

 

Quelle est la prise en charge par le vétérinaire ? 

L’histoire et l’examen physique permettent généralement d’orienter le diagnostic différentiel. Cependant, la plupart du temps des examens complémentaires sont nécessaires pour établir un diagnostic et adapter le traitement de façon spécifique. Dépendamment des principales hypothèses diagnostiques, le vétérinaire pourra vous proposer de réaliser des analyses sanguines, de l’imagerie médicale (radiographies, échographie), des analyses de selles, voire d’urine. Selon le diagnostic, la prise en charge médicale, voire chirurgicale, sera alors adaptée.

 

Quand consulter en urgence pour des vomissements ? 

Si votre chien fait des efforts de vomissements infructueux, il est nécessaire de consulter un vétérinaire en urgence, car il est possible qu’il présente un syndrome de dilatation/torsion gastrique.

Il peut être difficile de juger de la nécessité de consulter en urgence pour des vomissements étant donné la diversité importante des causes pouvant en être à l’origine. Par contre, si les vomissements persistent, contiennent du sang, sont abondants, si l’animal est abattu, ne veut plus manger ou boire, présente de la fièvre ou de la douleur abdominale, il est nécessaire de consulter rapidement un vétérinaire afin d’établir un diagnostic et mettre en place des traitements adaptés.

Les chiots et les chatons avec des vomissements nécessitent généralement de consulter rapidement un vétérinaire, car ils ont tendance à se déshydrater et devenir hypoglycémique plus rapidement que les animaux adultes.

Dans tous les cas, si les propriétaires sont inquiets, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour avoir une évaluation de l’animal et une prise en charge adéquate.

 

Voir toutes les fiches documentaires (animaux de compagnie)