Le Service de télémédecine du Refuge CHUV de l’Université de Montréal (CHUV) a reçu en juin dernier une aide financière provenant d’un important bailleur de fonds pour le bien-être animal au Canada.  PetSmart Charities® of Canada a versé au fonds Télémédecine une somme de 30 000$ destinée aux activités de télémédecine et de vaccination des animaux de refuges et des communautés nordiques du Québec de même qu’à un projet de recherche étudiant connexe.

Le CHUV offre un service de télémédecine gratuit aux communautés autochtones du Nunavik et de la Baie-James depuis 2008. Ces communautés n’ont actuellement pas accès à des soins vétérinaires sur place et le service d’aide vétérinaire à distance permet de combler une partie de leurs besoins. Plusieurs diagnostics, conseils et prescriptions peuvent être effectués par le biais de ce service, grâce entre autres à l’utilisation d’outils technologiques. Le projet a pour objectif de poursuivre et d’améliorer l’offre de service en télémédecine tout en faisant la promotion de son utilisation auprès des résidents des communautés. De plus, dans le but d’améliorer la santé globale de ces communautés, le projet vise aussi à évaluer la possibilité de procéder à des activités de stérilisations ciblées.

Ces communautés sont également visitées une fois par année par les vétérinaires du CHUV pour mettre en application le programme de vaccination des chiens nordiques contre la rage. Dernièrement, ce programme a pu être élargi à la vaccination de base et à la vermifugation, permettant une amélioration de la santé publique grâce aux dons recueillis, dont le financement de PetSmart Charities of Canada.

Le projet a également pour objectif le développement d’un volet éducatif ainsi que des outils de sensibilisation auprès des populations autochtones, en plus de former des ressources dans la communauté (infirmières, travailleurs en santé publique, etc.) et leur offrir le support nécessaire. Celui-ci permettra également de sensibiliser les étudiants en médecine vétérinaire aux réalités auxquelles font face les clientèles vulnérables quant à l’accessibilité des soins vétérinaires.

PetSmart Charities of Canada a versé plus de 300 000 $ à certaines des plus grandes écoles de médecine vétérinaire du pays. Ces subventions soutiennent toutes des initiatives similaires qui améliorent l’expérience pratique des futurs vétérinaires tout en améliorant l’accès aux soins médicaux et le bien-être des animaux de compagnie. Ces subventions soutiennent des services vétérinaires à faible coût installés dans les communautés où elles sont le plus nécessaires, pouvant aider à réduire les obstacles auxquels les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent être confrontés en raison de difficultés linguistiques / de traduction, de statut socio-économique ou d’accès à des moyens de transport adaptés.

«Chez PetSmart Charities of Canada, nous croyons que tous les propriétaires d’animaux de compagnie souhaitent offrir les meilleurs soins à leurs animaux de compagnie et notre but est de les aider à y avoir accès», a déclaré Dani LaGiglia, responsable des relations régionales à l’Association caritative nationale pour animaux de compagnie. «Nous savons aussi que les étudiants désirent poursuivent une carrière en médecine vétérinaire parce qu’ils souhaitent aider tous les animaux de compagnie dans le besoin. Des subventions comme celle-ci nous permettent de réunir ces deux principes en finançant des services vétérinaires communautaires qui aideront les animaux de compagnie et les propriétaires d’animaux de compagnie à vivre ensemble la vie la plus heureuse et la plus saine qui soit. »