La Clinique des oiseaux de proie

Élément central du réseau provincial de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP), la Clinique des oiseaux de proie fait partie des cinq plus importants centres du genre en Amérique du Nord.

Depuis ses débuts en 1986, la clinique a traité plus de 10 000 oiseaux d’une trentaine d’espèces différentes. Ces derniers sont acheminés au Centre hospitalier universitaire vétérinaire via un réseau bien organisé dont font partie le Service de la protection de la faune du Gouvernement du Québec (près de 70 bureaux), les centres de réhabilitation de la faune, les centres d’observation de la faune, les institutions zoologiques ainsi que diverses cliniques vétérinaires québécoises.

L’objectif ultime de la clinique est la réhabilitation de l’oiseau et sa remise en liberté, une étape cruciale qui doit être effectuée dans les meilleures conditions. Chaque année, plus de 350 oiseaux y sont traités, dont environ 40% peuvent être libérés après avoir reçu des soins spécialisés.

Les principaux objectifs de la Clinique des oiseaux de proie sont :

  • Offrir une formation de pointe aux étudiants et médecins vétérinaires dans le domaine de la réhabilitation des oiseaux de proie, tout en conservant une approche de biomédecine comparée.
  • Sensibiliser les étudiants et médecins vétérinaires au rôle qu’ils peuvent jouer dans la conservation de la faune.
  • Promouvoir la santé, la protection et le bien-être des oiseaux de proie.
  • Développer de nouvelles techniques permettant de faciliter le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies et des blessures chez les oiseaux de proie.