La Clinique des oiseaux de proie: un bon samaritain

L’hospitalisation d’un oiseau blessé peut durer d’un jour à près d’un an selon la gravité du cas. La qualité des soins et des installations est capitale pour mener à bien notre mission et peut éviter plusieurs problèmes secondaires liés à la captivité, mais est aussi très onéreuse.

En moyenne, la valeur des soins prodigués est estimée à 350$ par oiseau. Par contre, lors de cas lourds impliquant une hospitalisation prolongée, la valeur des soins assumée par la clinique peut s’élever à près de 4 000$. Puisque la Clinique des oiseaux de proie ne peut facturer les soins à aucun propriétaire, elle œuvre en bon samaritain.

Par ailleurs, la clinique ne reçoit aucune subvention récurrente des gouvernements. Son financement provient essentiellement de la Faculté de médecine vétérinaire, de l’UQROP ainsi que de généreux donateurs. L’enjeu est de taille, faute du financement nécessaire, l’excellence des traitements et le bon maintien des installations pourraient être compromis.

La Clinique des oiseaux de proie recueille les dons afin d’assurer son bon fonctionnement et offrir une qualité de soins à ses patients. Un programme de reconnaissance aux donateurs a été mis en place par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Plusieurs types de reconnaissance sont possibles selon la nature du don.

Pour faire un don au Fonds de la Clinique des oiseaux de proie (svp, veuillez cocher « autres » et indiquer Fonds de la Clinique des oiseaux de proie) ou pour obtenir plus d’informations, veuillez contacter le Bureau du développement  aux coordonnées suivantes:

Bureau du développement

Faculté de médecine vétérinaire
Université de Montréal
3200 rue Sicotte
Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 2M2

(450) 773-8521 poste 8552