Oncologie équine

Tout comme chez l’humain, il arrive que le cheval soit affecté par différents types de cancers. Leur diagnostic ainsi que leur traitement sont effectués à même l’Hôpital équin. Différentes approches thérapeutiques peuvent être utilisées selon le type de cancer auquel l’équipe est confrontée, par exemple la chirurgie ou la chimiothérapie.

Les masses cutanées, masses aux sinus et au système urogénital sont généralement traitées par le Service de chirurgie, alors que les masses internes ou multisystémiques le sont par le Service de médecine interne. Il est toutefois fréquent que ces deux services travaillent de concert, et au besoin sollicitent aussi les spécialistes en oncologie de l’Hôpital des animaux de compagnie.

Les masses cutanées

Les masses cutanées les plus fréquemment diagnostiquées chez le cheval sont les tumeurs sarcoïdes, les carcinomes spinocellulaires et les mélanomes, mais il en existe de nombreux autres types moins communs.

Chaque cas est évalué individuellement et le traitement effectué tient compte du type ainsi que de la localisation de la masse, du pronostic, ainsi que du facteur économique. Généralement, une combinaison de deux méthodes est utilisée afin de réduire les risques de récidives.

 

Les masses urogénitales

Des tumeurs internes et externes peuvent affecter le système urogénital du cheval. Les masses externes qui affectent le pénis, le fourreau et la vulve sont généralement des tumeurs sarcoïdes ou des carcinomes spinocellulaires et sont traitées de la même façon que les masses cutanées. Les masses internes les plus communes chez le cheval sont les tumeurs aux ovaires. Celles-ci sont normalement bénignes, mais peuvent causer de la douleur ainsi que des problèmes comportementaux. Elles sont généralement retirées par une laparoscopie pratiquée debout, sous anesthésie locale.

 

Les masses sinusales

Les masses sinusales sont également traitées par le Service de chirurgie. Une biopsie est effectuée afin de déterminer le type de masse et établir un pronostic. Il peut arriver que des examens par imagerie avancée telle la tomodensitométrie (CT Scan) soient nécessaires afin d’observer la masse et déterminer le type de traitement requis. Si le pronostic est bon, une chirurgie, généralement pratiquée debout, sera effectuée afin de retirer celle-ci.

 

Autres

Le Service de médecine interne effectue des examens pour les néoplasies internes telles les masses du système digestif ou multisystémiques. Le lymphome est l’une des tumeurs les plus communes du système digestif chez le cheval.

Professeurs
Cliniciens
Résidents
Techniciens en santé animale