Endoscope buccal

Extractions dentaires par vis intradentaire et endoscopie buccale

 

L’Hôpital équin a effectué récemment l’acquisition d’un endoscope dentaire ainsi que d’instruments dentaires allemands de haute précision, permettant une technique d’extraction debout par vis intradentaire.

Traditionnellement, les dents équines étaient extraites sous anesthésie générale par répulsion. Selon une étude de l’Université de Cornell, jusqu’à  50 %, des cas présentaient des complications liées à la procédure et 20% persistaient à long terme1, en plus des risques inhérents à l’anesthésie.

Des avancées européennes récentes ont révolutionné l’approche des traitements dentaires debout, soit l’endoscopie orale, l’amélioration du design des instruments d’extraction et le développement d’une technique d’extraction minimalement invasive transbuccale avec utilisation de vis intradentaire. Un des avantages de l’endoscope est une meilleure visualisation de la dentition sur un grand écran facilitant le diagnostic et un suivi plus précis. L’extraction dentaire debout diminue aussi les coûts pour le client ainsi que des risques anesthésiques et les complications qui surviennent parfois sont généralement moindres.

L’acquisition d’équipements d’endoscopie orale et vis intradentaire par le Service de chirurgie équine, un projet développé par la Dre Sheila Laverty, permettra de répondre à une demande de la clientèle, de plus en plus soucieuse d’offrir des soins dentaires de qualité à ses compagnons et athlètes équins et de lui offrir une alternative à la chirurgie sous anesthésie générale. La chirurgie sous anesthésie générale demeure toutefois disponible pour certains chevaux le nécessitant pour des raisons de tempérament ou lors d’extraction plus complexe.

Cette technique novatrice n’est actuellement offerte nulle part ailleurs au Canada et nous permettra donc de développer une expertise unique. Les étudiants des prochaines cohortes pourront de plus bénéficier de l’enseignement de ces techniques dentaires de dernière ligne.

L’achat de ces équipements dentaires a été rendu possible grâce à un appel de projets lancé par le Fonds du CHUV. La Faculté de médecine vétérinaire a créé ce fonds afin de favoriser l’acquisition d’équipements de pointe et soutenir l’implantation de nouvelles technologies. L’appui de donateurs permet au CHUV de demeurer une référence internationale en médecine vétérinaire, mais aussi d’améliorer la qualité des soins prodigués aux animaux et de soutenir la formation de la relève vétérinaire.

  1. Prichard, M. A., R. P. Hackett and H. N. ERB (1992). « Long‐term Outcome of Tooth Repulsion in Horses A Retrospective Study of 61 Cases. » Veterinary Surgery 21(2): 145-149.