Un nouveau vidéoendoscope au Service de médecine interne de l’Hôpital des animaux de compagnie

 

Le Service de médecine interne de l’Hôpital des animaux de compagnie a récemment fait l’acquisition d’un vidéoendoscope flexible Spies Flex.  Cet endoscope, qui mesure 2.7 mm de diamètre pour une longueur de 90cm a été conçu pour l’évaluation des uretères et l’intérieur des reins (calices) en médecine humaine. Sa grande  flexibilité et son petit diamètre avec une qualité d’image supérieure permettent une évaluation hors pair du système urinaire et respiratoire des animaux de compagnie. Cet appareil permet également l’enregistrement des vidéos et la prise de photos qui permettront de mieux documenter les examens réalisés et faciliteront la diffusion de ces vidéos lors de cours et de conférences. L’acquisition de ce vidéoendoscope permettra d’effectuer plusieurs procédures minimalement invasives qui ne sont offertes nulle part ailleurs au Canada à l’heure actuelle.

Système urinaire :

  • Accès des uretères chez les chiens : retrait de calculs, masse, dilatation de stricture;
  • Accès aux reins chez les chiens de grandes races : retrait de calculs, cautérisation de lésions, retrait de masse;
  • Accès à l’urètre et la vessie chez les chattes et petits chiens : ablation des uretères ectopiques, retrait de calcul, dilatation de stricture, retrait de masse.

Système respiratoire :

  • Accès à l’arbre bronchique ainsi que les bronches secondaires et tertiaires chez les chats et petits chiens : évaluation des problèmes respiratoires affectant les voies respiratoires plus profondes, ablation de masse, prises de biopsie et évaluation pour la pose de stent bronchique.

Les cas supplémentaires ainsi que les procédures avancées qui seront réalisés avec cet appareil bonifieront l’enseignement des pathologies de ces systèmes aux étudiants finissants, internes et résidents. Cet équipement, avec son accès à des conduits peu explorés, ouvre la porte à plusieurs études cliniques prospectives.

L’achat de cet appareil a été rendu possible grâce à un appel de projets lancé par le Fonds du CHUV. La Faculté de médecine vétérinaire a créé ce fonds afin de favoriser l’acquisition d’équipements de pointe et soutenir l’implantation de nouvelles technologies.